Quelle race de chien choisir quand on vit en appartement ?

Un chien d'appartement

Le chien est peut-être le meilleur ami de l’homme, mais cela dépend également du comportement de l’homme vis-à-vis du chien. Chacun sait l’immense quantité de travail que les associations de défense des animaux ont, car, chaque jour, de nombreux chiens sont battus et abandonnés. Cependant, le plus souvent, la maltraitance imposée à ces animaux de compagnie est beaucoup moins spectaculaire et concerne les conditions dans lesquelles ils sont obligés de vivre.

Voilà pourquoi il est très important que vous choisissiez la race de votre chien en fonction de l’endroit où vous vivez : sa race et sa taille sont des critères importants et nous allons vous guider dans votre choix pour être sûr que votre chien, petit ou gros, soit heureux avec vous dans votre appartement.

Le cocker anglais, le boxer et le bull-terrier :

Commençons immédiatement par briser une idée reçue et trop largement répandue : tous les gros chiens ne sont pas forcément malheureux en appartement. L’inverse est vrai également : tous les petits chiens ne sont pas n écessairement adaptés à la vie en appartement.

Le boxer est une race de chiens qui illustre parfaitement ce malentendu. Le boxer est un chien de taille moyenne, pouvant atteindre entre 57 et 63 cm au garrot pour les mâles et entre 53 et 59 cm pour les femelles. Son poids peut varier entre 25 et 40 kilos, les mâles étant toujours plus lourds évidemment.

Pourtant, malgré ses dimensions imposantes, il s’adaptera très bien à la vie en appartement. D’autant plus que la compagnie de son maître est essentielle à son bonheur et qu’il préférera toujours rester calmement près de lui.

De son côté, le bull-terrier dispose de dimension moins imposantes, mais il est également considéré comme un chien de taille moyenne avec un poids allant de 20 à 40 kg et une taille comprise entre 35 et 50 cm.

Cet ancien chien de combat est devenu, au fil des croisements et de la sélection des éleveurs, le parfait chien de compagnie. Il s’attache énormément à sa famille d’adoption et fera un excellent chien de garde. Il est très affectueux et voudra toujours être au centre de l’attention. La vie en appartement lui sied parfaitement, à condition d’entretenir sa forme physique. Le bull-terrier est une véritable boule de muscle et d’énergie qui a besoin de se dépenser régulièrement.

Enfin, un autre chien de compagnie un peu moins imposant, le cocker anglais. Du haut de ces 38 à 41 cm, pesant en moyenne entre 12,5 et 14,5 kilos, le cocker anglais est le moins imposant des chiens de taille moyenne que nous vous présentons aujourd’hui, pourtant ce n’est pas le plus adapté à la vie en appartement.

Le cocker anglais est un chien joyeux et joueur qui a besoin de dépenser son énergie pour ne pas devenir stressé et même agressif. Il s’adaptera aisément à la vie de salon, mais ne faites pas l’erreur de le considérer comme une adorable petite peluche. Le cocker anglais est un chien de chasse qui a besoin d’espace et d’exercice. En adoptant un cocker, vous devrez veiller à combler ses désirs de promenades et d’explorations.

La taille du chien n’est donc pas systématiquement un indicateur fiable de ses besoins physiques. Certains grands chiens auront besoin de moins d’exercices que leurs congénères de plus petite taille. Par ailleurs, si vous ne vous sentez pas l’âme d’un randonneur ou que vous n’avez accès à aucune longue promenade en pleine nature, ne vous inquiétez pas. Certaines races de chiens s’adaptent parfaitement à la vie urbaine et à la vie en appartement.

Des chiens de petites tailles heureux en appartement : le boston terrier et le carlin

Le boston terrier, comme son cousin éloigné le bouledogue français, est un petit chien qui vivra très heureux en appartement. D’ailleurs, il est recommandé de ne jamais faire vivre un boston terrier exclusivement en extérieur. C’est une race qui ne peut survivre si elle n’est pas au contact de l’homme.

Le boston terrier est un petit chien vif et joueur qui s’attache à son maître dans des proportions peu communes. Il ne supporte pas d’être trop éloigné de lui et on peut même lui reprocher d’être un peu collant. D’une nature très douce, il peut être le parfait compagnon de jeux des enfants qui le trouveront infatigable. De même, c’est un chien qui n’a pas besoin de se dépenser énormément pour être heureux, alors sa compagnie paresseuse, calme et silencieuse sera parfaitement adaptée pour les personnes âgées.

Dans la même catégorie des petits chiens inadaptés à la vie des grands espaces, le carlin est un exemple parfait. C’est le chien d’appartement par excellence. Il est très petit et très paresseux. Il préférera les longs après-midi passés dans les bras de son maître aux longues promenades.

Ces petits chiens, qui ne sont que deux exemples parmi d’autres, sont donc parfaitement adaptés à la vie en appartement. Malgré tout, si leur paresse et l’amour qu’ils portent à leur maître rendent la vie avec eux très facile, vous ne devez jamais oublier de les sortir au minimum trois fois par jour pour faire leurs besoins. Si vous manquez trop souvent à ce devoir, vos animaux de compagnie risquent de développer des problèmes de santé comme une insuffisance rénale.

Deux races de chien à proscrire absolument en appartement : le husky et le setter

Les deux dernières races que nous aimerions vous présenter sont des races de gros chiens, mais, surtout, ce sont des races très énergiques.

On ne présente plus le husky, ce chien aux allures de loups dont les beaux yeux clairs ont séduit des millions de foyers à travers le monde, parfois au grand désarroi de ces pauvres bêtes. Effectivement, le husky sibérien est habitué à parcourir d’une foulée énergique de très longues distances. Il a donc besoin de beaucoup d’exercice, et ce, quotidiennement. La vie en appartement est donc vraiment déconseillée pour cette race. De même, si vous comptez le laisser parcourir librement votre jardin, veillez à y installer une grille solide et sûre, sans quoi votre animal de compagnie, entraîné par son désir d’aventures, risque de disparaître.

En dehors de ces besoins spécifiques, le husky est un chien très joueur et d’une tendresse infinie. Il est impossible d’en faire un chien de garde tant il est jovial et se liera d’amitié avec tout le monde.

Enfin, le setter et ses différentes déclinaisons (anglais, irlandais etc…) est un chien de chasse qu’il est aussi fortement déconseillé d’enfermer dans un appartement. Il est d’une taille imposante (entre 52 et 63 cm pour 28 kilos en moyenne) et déborde d’énergie.

Le setter est un excellent chien d’arrêt qui déborde d’amour et d’attention pour son maître avec lequel il aura besoin de se dépenser énormément et quotidiennement. Une race de chiens à ne pas adopter à la légère.

Évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive et n’a d’autres ambitions que d’attirer votre attention sur l’absolue nécessité de se renseigner correctement sur les besoins de la race qui vous intéresse avant d’adopter un chien de compagnie. Lorsque l’on veut adopter et que l’on se demande encore quel chien choisir, il est important de faire passer les besoins du chien avant nos désirs esthétiques. Puis, quand vous aurez choisi la race de votre futur animal de compagnie, renseignez-vous longuement sur ses spécificités pour veiller à vous occuper parfaitement de lui.

Enfin, n’oubliez jamais que le choix de l’élevage est primordial. Vérifiez toujours la réputation de l’éleveur et n’hésitez pas à contacter ceux qui ont déjà adopté chez lui pour vous assurer qu’il fait un travail respectueux et consciencieux. Mais surtout, gardez en tête qu’il vaudra toujours mieux recueillir un chien dans un refuge que d’alimenter une économie malsaine pour nos amis les bêtes, trop souvent abandonnées, même si cela doit se faire au prix de quelques leçon chez un dresseur de chiens pour adapter son comportement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*