Comment empêcher le sanglier de se baigner à Saint-Tropez

Bannière 728x90

Cette apparition d’un groupe de sanglier, cherchant le frais et venant se rafraîchir dans le golf de Saint-Tropez, aurait pu faire penser au tournage du 7ème opus : Le gendarme et les marcassins. Les changements climatiques, l’accroissement des villes au détriment des espaces naturels et la mauvaise gestion des déchets entraînent la prolifération des sangliers.

Un groupe de sanglier à la plage

Les faits peuvent faire sourire, ils se déroulent le 22 juillet 2019, sur la plage de la Garonnette à Sainte-Maxime. Alors qu’il fait 32 °C à l’ombre par endroit, un groupe de cinq marcassins est venu se prélasser et se baigner aux milieux des vacanciers varois. Plus habitué à la tranquillité des forêts qu’aux quotidiennes animations du bord de plage, le groupe est quand même venu se désaltérer. La scène a même pu être immortalisé en vidéo par Nicolas Picard. Le sanglier d’Europe étend de nos jours son territoire en milieu urbain. Durant l’été, lors des périodes de sécheresses ces mammifères cherchent à se rafraîchir comme ils peuvent avec les points d’eau qu’ils trouvent. Les sangliers traquent l’eau là ou elle est : les rivières, les mares et même la mer.

Le sanglier et son mode de vie

À l’origine très répandu en Europe, le sanglier vit naturellement dans les forêts étendues ou les sous-bois touffus, mais seulement s’il y dispose de suffisamment de nourriture. Sa hauteur au garrot est comprise entre 0,6 mètre et 1,15 mètre et peut atteindre un poids maximal de 200 kg. Considéré comme une espèce-ingénieur, il dispose de capacités d’adaptation qui l’amène à s’accommoder à de nombreuses situations. Il peut diversifier son habitat naturel, s’il y trouve une nourriture suffisante. Le sanglier privilégie les endroits calmes et tranquilles.

La structure sociale du sanglier est la harde. Il vit donc en famille ou en compagnies et seuls les anciens mâles vivent solitaires. La femelle (la laie) est capable de construire une sorte de nid, composé de mousse et d’herbe pour y mettre bas (entre 3 à 12 marcassins par portée). La durée de gestation est comprise entre 16 à 20 semaines. Dans la journée, le sanglier se cache dans les fourrés et ne va à la recherche de nourriture qu’une fois la nuit tombée.

La nourriture naturelle du sanglier

Le sanglier mange tous ce qu’il peut trouver tels que les fruits, les baies, les racines, les herbes, etc. Sa faculté à retourner la terre avec son groin lui permet de se nourrir également de glands, tubercules, vers de terre, limaces, œufs d’oiseaux et même de petits mammifères ou serpents qu’ils peuvent manger morts ou vivants. L’été, lorsque sa nourriture naturelle vient à manquer et que le blé ou le maïs arrivent à maturité, il peut s’installer au milieu de grands champs où il y trouve fraîcheur et de la nourriture abondante. En automne, il fait de fréquentes incursions dans les champs de pomme de terre ou de betteraves pour se régaler. Le sanglier peut se nourrir de nos déchets comme le rat. Son grand sens de l’odorat lui permet de retrouver les déchets sauvages ou les restes d’animaux enterrés par les chasseurs.

Les dégâts provoqués par le sanglier

De part sa présence en très grand nombre en bordure des grandes villes et même en plein centre-ville, le sanglier occasionne d’importants accidents sur les routes françaises.

Ses fréquents déplacements en hardes dans les champs et cultures occasionnent de nombreux dégâts qui peuvent se chiffrer à plusieurs milliers d’euros dans certaines régions. Ses déplacements sont souvent provoqués par la présence de l’homme, venant le gêner dans son espace naturel :

  • Cueillettes de champignons en forêts
  • Promenades et randonnées
  • Chasses et battues
  • Chiens en libertés

Le sanglier déclaré nuisible

Dans son habitat naturel, le sanglier est indispensable au bon fonctionnement de l’écosystème. Il retourne et aère la terre des forêts avec son groin. En se frottant régulièrement aux arbres, il participe à la diffusion des spores de champignons et des graines de végétaux. Mais le sanglier ne se cantonne plus à son espace naturel, sa surpopulation devient problématique. Le sanglier peut diffuser la maladie de Lyme à cause des tiques qui l’infestent. Au même titre que le pigeon, le sanglier est porteur de certaines maladies telles que :

  • La maladie virale d’Aujeszky
  • La grippe porcine
  • La peste
  • La rage

Autant de maladies que le sanglier peut transmettre à l’homme. Le classement du sanglier en nuisible dans certains départements français démontrent l’étendu de la prolifération et du danger.

Comment se débarrasser du sanglier

Les grillages souples et autres clôtures de nos maisons ne sont pas suffisantes pour arrêter le sanglier. Par contre l’utilisation de clôtures électriques peut limiter les visites, mais l’installation et l’entretient est assez contraignant. D’autres solutions tels que des répulsifs naturels odorants existent et doivent être pulvérisés directement sur le sol à protéger. Ces remèdes naturels permettent de se protéger contre les sangliers. Le déclenchement de battues est la dernière solution lorsque les dommages agricoles occasionnés sont trop importants.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*