Perte des dents chez le chat : causes, conséquences et traitements

La dentition du chat

Il n’y a pas que les humains qui perdent leurs dents, les animaux aussi et notamment les chats. Lorsqu’il naissent, les dents des chatons ne se distinguent pas. Comme un nourrisson, le chaton n’a pas besoin de dent lorsqu’il ne consomme que le lait de sa mère. Ce n’est qu’à partir de trois semaines qu’on peut commencer à voir les dents de lait d’un chat. Sa dentition a d’ailleurs plusieurs rôles comme pouvoir manger des aliments solides mais aussi avoir la possibilité de chasser ses proies sans oublier le fait de jouer avec d’autres chatons, tout ça grâce à ses dents. Comme chez l’enfant, quand le chat perd sa dent de lait, elle est remplacée par une dent d’âge adulte. Un processus complètement naturel en somme. En revanche, la perte des dents chez le chat peut aussi être due au vieillissement ou à des signes de maladie.

Les différents types de dents chez le chat

Comme l’humain, la dentition du chat est composée de différents types de dents. Ces dernières lui permettent de manger des ingrédients solides, d’attraper une proie, de jouer et de s’auto-défendre. De plus, elles lui permettent de faire sa toilette notamment pour parvenir à attraper et se débarrasser des puces et des résidus divers dans ses poils.

Quelles sont ses dents et combien en a-t-il ?

Voici les différents types de dents chez le chat :

  • L’incisive : elle correspond aux petites dents qui se trouvent devant et un chat en possède douze qui sont divisées entre le bas et le haut de sa mâchoire (six en bas et six en-haut).
  • La canine : elle est longue et pointue, comme chez l’humain. Le chat en compte quatre avec deux sur la mâchoire du haut et deux sur la mâchoire du bas.
  • La prémolaire : elle se trouve entre la canine et la molaire. Au nombre de dix, le chat possède six prémolaires en-haut réparties de chaque côté de sa mâchoire supérieure (trois et trois) et quatre prémolaires en-bas avec deux de chaque côté de sa mâchoire inférieure.
  • La molaire : elle se trouve tout au fond des mâchoires du chat avec deux sur la mâchoires supérieure et deux sur la mâchoire inférieure ce qui en fait quatre au total.

Cela fait trente dents définitives au total chez le chat, contre 26 dents de lait. À noter que les molaires des chats poussent directement de manière définitive.

Il ne faut donc pas s’inquiéter lorsqu’un chaton a perdu une dent car celle-ci sera remplacée par une dent adulte. Il se peut également que lors de la perte de leurs dents de lait, les chats les avalent sans faire exprès lorsqu’ils sont en train de manger.
Mais à quel âge un chaton perd-t-il ses dents de lait ? Généralement, entre les âges de trois et neuf mois.

Comment gérer la perte des dents chez le chat ?

Pas grand chose à faire pour gérer la perte des dents chez le chat mais quelques précautions peuvent être prises pour aider votre chaton dans cette phase de transition vers l’âge adulte.

Par exemple, si votre chaton a un jouet dans la gueule, il ne faut pas lui arracher. Il est également recommandé de ne pas lui laver les dents au risque qu’il associe cette pratique à la douleur et que ça devienne compliqué de lui faire sa toilette dentaire par la suite. Il est préférable de lui donner de la nourriture humide pour faciliter la mastication. Vous pouvez également ramollir ses croquettes avec de l’eau pour qu’il ne se fasse pas mal en les mangeant.

Toutefois, cette perte de dents est synonyme que votre chat grandit et passe du stade de chaton à chat adulte donc aucune raison de s’inquiéter. En cas de doute, le vétérinaire saura vous informer.

Perte des dents chez le chat : vieillissement ou maladie

Lorsque votre chat n’est plus au stade de chaton mais qu’il a désormais un certain âge, ses dents peuvent être mises à mal en signe de vieillissement ou de maladie.

En effet, comme chez l’humain, avec l’âge, le chat devient plus vulnérable et il faut donc être vigilant à toute variation de son comportement et de symptômes inhabituels chez lui.

En règle générale, un chat peut vivre au-delà de 14 ans mais passé l’âge de 10 ans, on peut déjà le considérer comme étant vieux. Bien évidemment, ses besoins vont varier en conséquence notamment en terme d’alimentation et de forme physique. D’ailleurs, si un chat est victime de carences en vitamines A et E (essentielles pour son système immunitaire), il présentera des symptômes de faiblesse plus ou moins importants.

La perte des dents chez le chat âgé est donc synonyme de vieillesse ou de maladie. Il faut donc lui faire des soins adaptés et le faire examiner régulièrement.

2 Comments

  1. Bonjour,
    J’ai une minette de 6 ans qui est en bonne santé.
    je viens de l’amener chez le véto, il lui a arrachés 3 dents prémolaire (elles étaient prêtes à tomber) et elle en a déjà perdus au fond.
    Il dit que les autres font bientôt tomber… 🙁
    Je ne comprends pas on a 2 chats en très bonne santé.
    l’autre chat n’a pas de problème particulier de dents. (ils ont le même âge mais ne sont pas de la même « famille »)
    Ils ont un environnement très saint. (nous habitons à la campagne, ils sortent tous les jours, ils courent dans le jardin, mange des croquettes de marques véto pour chats stérilisés).
    Je trouve que 6 ans c’est tôt pour qu’elle perde ces dents.
    Savez-vous d’où ça peut venir ?

    • Bonjour Bonnie,
      N’est-il pas possible que votre chat avait une dentition à problème ? Cela est courant chez les humains et bien souvent héréditaires. Votre vétérinaire vous en apprendra plus que nous, lui peut voir votre animal, ce qui n’est pas notre cas.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*