Voyager avec un animal de compagnie : quelles sont les précautions à prendre ?

Chien à la fenêtre d'une voiture
Bannière 728x90

Les vacances vous narguent et vous êtes déjà en pleine préparation. Itinéraire, réservations, budgétisation, etc. Cette année, vous n’avez trouvé personne pour garder votre chien ou votre chat, alors il fera partie du voyage ! Toutefois, prendre la route avec un animal de compagnie à bord demande plus d’attention et de préparation.

Avant de partir

Avant toute chose, faites contrôler votre véhicule. En effet, tomber en panne sur la route des vacances serait ennuyeux, d’autant plus si votre animal est à bord. Si vous êtes mécano dans l’âme, commandez vos pièces sur un site fiable et n’oubliez pas de vous munir d’un jeu de clé et d’une roue de secours au minimum, en cas de panne.

Si vous partez à l’étranger, sachez qu’il soit possible que vous ayez besoin d’un passeport européen à visée sanitaire, établi par un vétérinaire. Par ailleurs, les animaux de compagnie doivent être identifiés soit à l’aide d’une puce électronique, soit par un tatouage lisible s’il a été réalisé avant juillet 2011. Profitez de votre passage chez le vétérinaire pour mettre les vaccins à jour et pour renouveler les prescriptions si besoin.

Pendant le transport

Durant le transport, votre animal devra être bien installé. Un chat sera à l’aise dans son panier, au sol ou arrimé à la banquette. Un chien, quant à lui, peut voyager dans le coffre si vous avez une grille ou une vitre de séparation (dans le cas où vous voyagez dans une voiture suffisamment grande comme un Berlingo par exemple).

Optez donc pour un véhicule grand format de type familial, SUV, break, 4×4 pour plus de confort pour votre animal de compagnie. Pour y voir plus clair, rendez-vous sur le site https://www.okey.fr/, spécialisé dans les grands véhicules, vous y trouverez les guides auto nécessaires pour faire votre choix.

Vous aussi pouvez sangler votre animal à l’arrière, sur la banquette avec du matériel spécifique. Votre dernière option est la plus classique : le confier au bon soin des passagers arrière avec une laisse ou opter pour une cage de transport.

Néanmoins, il est préférable que votre chien soit attaché. En effet, il pourrait avoir des réactions imprévisibles (sauter sur le conducteur, se glisser entre ses jambes, etc). C’est donc un facteur d’accident et sachant qu’à 50 km/h un animal de 35 kg se transforme en projectile d’une tonne, il est préférable de prendre toutes ses précautions.

N’oubliez pas de faire des pauses régulièrement pour que votre animal de compagnie puisse se soulager, manger, boire et se dégourdir, comme vous ! Dans le cas où vous êtes amenés à voyager régulièrement avec lui, tentez de l’habituer à la voiture. Avec le temps, il sera se tenir et vous éviterez qu’il ne subisse du stress à répétition. Par ailleurs, lorsqu’ils sont mécontents, les animaux peuvent s’exprimer par des miaulements ou aboiements, ce qui peut être dérangeant pour le conducteur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*