Les grandes familles d’animaux : le requin, mammifère marin ou poisson ?

Requin

Quand il s’agit de classer les animaux, il y en a pour lesquels on n’hésite pas une seconde, comme le chien, et d’autres pour lesquels c’est beaucoup moins évident, comme le requin. Aujourd’hui, nous allons vous aider à mieux distinguer les animaux vertébrés en vous présentant leurs différentes familles.

Les grandes familles d’animaux

Dans le règne animal, on distingue 5 grandes familles dans lesquelles on peut ranger à peu près tous les animaux terrestres, marins et aériens. Évidemment, chacune de ces familles et ensuite divisée en classes, puis en sous-classes et ainsi de suite jusqu’à obtenir des classifications très précises. Le chien, par exemple, est un mammifère terrestre qui appartient ensuite à la classe des canidés.

Cependant, à l’origine de la classification des animaux, on retrouve 5 grandes familles : les mammifères, les poissons, les reptiles, les oiseaux et les amphibiens. Les critères d’appartenance à l’une de ces familles sont assez faciles à déterminer et il faut se poser les questions suivantes : de quoi la peau est-elle recouverte ? Combien de membres (antérieurs et postérieurs) possède-t-il ? Comment respire-t-il ? Et comment naissent les petits ?

Les mammifères

Les êtres humains sont des mammifères et il est donc assez facile d’en identifier un. La peau du mammifère est recouverte de poils, il possède quatre membres (qu’il soit bipède ou non), il respire de l’air grâce à ses poumons et les petits sont allaités par la femelle après une période de gestation où elle les porte dans son ventre et un accouchement.

Le mot mammifère nous vient du latin et veut littéralement dire « qui porte des mamelles ». Dans le règne animal, ce qui différencie donc le mammifère de tous les autres animaux et permet de ne jamais se tromper quand on en voit un, c’est qu’il allaite ses petits après leur naissance. Il existe également des mammifères marins, comme le dauphin ou la baleine.

Alors, le requin allaite-t-il ses petits ? Non. Il n’est donc pas un mammifère marin et encore moins un mammifère tout court. Il n’a d’ailleurs pas non plus 4 membres, son corps n’est pas recouvert de poils et il ne respire pas avec ses poumons. La baleine et le dauphin, eux, allaitent et respirent l’air à la surface avec leurs poumons.

Les poissons

Les poissons ont des nageoires, se reproduisent en pondant des œufs et n’allaitent pas leurs petits, leur peau est recouverte d’écailles et ils respirent sous l’eau grâce à leurs branchies qui filtrent l’oxygène de l’eau pour eux. Tous les animaux marins respirant sous l’eau grâce à des branchies sont donc des poissons.

Vous l’avez sans doute déjà compris, le requin est donc un poisson. Il dispose effectivement de branchies qui lui permettent de ne jamais remonter à la surface, la femelle pond des œufs et n’allaite pas les petits et, surtout, il a des nageoires et des écailles.

Alors, pourquoi se trompe-t-on souvent sur la famille à laquelle appartient le requin ? Sans doute parce qu’on le compare souvent au dauphin qui est, lui, un mammifère marin. Effectivement, la ressemblance entre les deux animaux est assez grande et leur opposition dans l’imaginaire collectif participe à en faire des « frères ennemis ».

Les reptiles

Les reptiles ressemblent beaucoup aux poissons : ils ont des pattes au lieu des nageoires, mais leur peau est également recouverte d’écailles et ils pondent des œufs sans allaiter leur petit après la naissance. Ce qui différencie définitivement les reptiles des poissons, c’est que les reptiles respirent l’air terrestre avec leurs poumons.

Les oiseaux

Pour les oiseaux, il y a souvent peu de doute et les gens voient bien de quelle famille nous parlons : ils ont deux pattes et deux ailes, pondent des œufs qu’ils couvent et n’allaitent pas leurs petits, mais surtout, ils respirent grâce à leurs poumons et leur peau est recouverte de plumes.

Les amphibiens

Les amphibiens sont un cas un peu à part : ils ont généralement quatre pattes et pondent des œufs. Les petits ne sont pas allaités mais commencent leur vie à l’état de larve et dans l’eau grâce à leurs branchies. Quand ils atteignent l’âge adulte, ils gagnent des pattes, des poumons pour respirer hors de l’eau. Leur peau est nue et donc très fragile face au soleil. Les amphibiens, s’ils peuvent vivre sur terre doivent rester près d’un point d’eau pour se protéger de la chaleur et des UV.

Quelques animaux difficiles à classer

Si ces 5 grandes familles permettent de ranger presque tous les animaux sans trop de difficultés, il reste certaines espèces que l’on a toujours du mal à classer, que ce soit parce qu’on les connaît mal ou parce qu’elles possèdent des caractéristiques étranges.

Nous avons déjà vu le cas du requin souvent considéré comme un mammifère alors que c’est un poisson. De même, la chauve-souris est souvent considérée comme un oiseau parce qu’elle vole. Mais le vol n’est pas une caractéristique typique de l’oiseau. La preuve, l’autruche ne vole pas et la chauve-souris est un mammifère, qui allaite donc et dont le corps, à l’exception des ailes, est couvert de poils. Le manchot aussi, parce qu’il ne vole pas et entretient une relation très forte avec ses petits, est souvent considéré comme un mammifère. Pourtant, son corps est couvert de plumes (raides et courtes; c’est le plumage le plus dense de tous les animaux), il a deux ailes et pond des œufs qu’il couve. C’est donc un oiseau.

Enfin, parlons de l’ornithorynque, cet animal si étrange que certains le considère comme la preuve que Dieu aurait de l’humour. L’ornithorynque est un animal semi-aquatique mais n’est pas un amphibien. Il a quatre pattes palmées et un bec, mais n’est pas un oiseau. Enfin, il pond des œufs, mais comme il a le corps couvert de poils et allaite ses petits, c’est un mammifère ! Il appartient plus précisément à la classe des monotrèmes, qui regroupe seulement 5 espèces de mammifères qui pondent des œufs. La nature n’a pas fini de nous surprendre !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*