Tout savoir sur le scalaire, ce poisson majestueux

Le scalaire
Bannière 728x90

Avant de se lancer dans l’aquariophilie, il est important d’étudier le sujet. En effet, la maintenance des poissons en aquarium, l’habitat, ou encore l’alimentation des poissons, sont autant de sujets qui doivent être maîtrisés par les passionnés ! En effet, tous les poissons n’ont pas les mêmes besoins. Le scalaire illustre bien cela. Ce beau poisson d’eau douce a des besoins bien particuliers. Majestueux et atypique, ce dernier est très apprécié des aquariophiles. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet animal étonnant et sur sa maintenance en aquarium.

Le scalaire, un poisson étonnant

Impossible de rester impassible face à la beauté si singulière de ce poisson… En effet, le scalaire se démarque par son physique majestueux et sa forme bien particulière. Ce beau spécimen aussi appelé Pterophyllum scalare ou poisson-ange, appartient à la famille des Cichlidae. Originaire d’Amérique du Sud, ce poisson arpente les eaux douces de Colombie, du Brésil ou encore du Venezuela. Dans son milieu naturel, on le trouve dans les rivières, les marais ou les terres inondées, là où la végétation est dense et éparse.

Ce poisson atypique se démarque par son physique. En effet, il possède un corps plat, en forme de triangle, recouvert de rayures verticales. A l’âge adulte, il peut mesurer entre 15 et 20 cm. Ils possèdent de grandes nageoires ventrales et dorsales qui se terminent par de longs filaments… Un aspect unique et magnifique ! Les scalaires sauvages sont souvent de couleur argentée avec des rayures noires. Les scalaires élevés pour vivre en aquarium sont aussi argentés, mais les rayures peuvent être noires, rouges, oranges… Certains ont également du bleu sur les nageoires ventrales et dorsales. Il faut aussi savoir que ces beaux poissons ont une particularité. En effet, sous l’effet du stress, la coloration peut changer en seulement quelques instants. Ainsi, les zébrures ou bandes verticales peuvent disparaître en moins d’une minute !

Lorsqu’ils sont jeunes, il n’est pas possible d’identifier les mâles et les femelles car leur forme est similaire. C’est seulement à l’âge adulte qu’il est possible de les reconnaître. En effet, le mâle se distingue par son organe sexuel visible et pointant vers l’avant.

Maintenance en aquarium

Dans son milieu naturel, le scalaire est un poisson qui évolue en groupe de plusieurs individus. En aquarium, il a donc besoin de compagnons de la même espèce. Ainsi, pour que vos poissons s’épanouissent, il faut compter entre 5 et 6 individus.

Le scalaire est un grand poisson, il lui faut donc de l’espace pour nager à sa guise avec son groupe, cela signifie un volume d’eau assez important. Pour 6 individus, il faut compter 350 à 400 litres, au minimum. Les scalaires d’élevage sont souvent acclimatés à une eau douce, au pH situé entre 6 et 7, et à une température comprise entre 25 et 26 degrés. Enfin, l’eau doit être faible en nitrite pour ne pas compromettre la survie des individus.

Les scalaires apprécient la présence de plantes aquatiques, il est donc conseillé d’en placer dans l’aquarium. Attention cependant, il est très important de veiller à ce que vos poissons disposent d’assez de place pour nager en toute tranquillité. Vous pouvez aussi placer des objets de décoration qui serviront de cachettes et du bois flottant. De façon générale, évitez de choisir des objets saillants ou trop hauts.

Enfin, attention, si les scalaires vivent en groupe, ils n’apprécient pas pour autant les autres espèces ! Les scalaires ont un tempérament particulier et sont très territoriaux. Si vous décidez d’introduire de nouvelles espèces, il faudra le faire dès le début. En effet, les scalaires adultes sont des prédateurs, notamment pour les petits poissons. Sachez également qu’il est déconseillé de placer d’autres poissons de la famille des Cichlidés dans le même aquarium (excepté les Discus).

Alimentation du scalaire

Le scalaire est une espèce qui a besoin d’une alimentation variée et équilibrée. Omnivore, il apprécie la nourriture vivante, congelée ou encore lyophilisée. Ainsi, il est important de varier son alimentation pour éviter les carences en vitamines, oligo-éléments ou encore en minéraux. Vous pouvez lui proposer des aliments vivants ou encore des mélanges déjà préparés, disponibles en animalerie. Sachez que ce beau poisson aime les vers de vase, les petits crustacés comme les Artemia Salina mais aussi les végétaux. Attention, comme évoqué précédemment, ce poisson est aussi un prédateur qui peut s’attaquer aux petits poissons vivants dans le même aquarium !

Cet animal aquatique peut être nourri deux fois par jour. Attention cependant, son appétit est assez conséquent et il a tendance à grossir facilement… Enfin, il est également important de ne pas le nourrir en excès pour éviter de polluer l’eau.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*