Bannière 728x90

Quelles sont les principales maladies du chat ?

Articles similaires

Bannière 728x90

Tout au long de sa vie, le chat est exposé à des maladies qui sont la plupart du temps inévitables. Même s’il ne sort jamais de son foyer, il n’y a pas de risque zéro. Et pour cause, les humains peuvent être les porteurs d’un virus qui peut l’infecter. Au vu de cela, il est important de connaître les principales maladies susceptibles de toucher les félins afin de pouvoir anticiper en souscrivant une assurance spéciale pour chat. Nous vous proposons de les découvrir.

L’importance d’une assurance pour anticiper les maladies du chat

Une maladie entraîne des dépenses importantes chez le vétérinaire. Pour alléger les coûts et pouvoir faire face aux imprévus, il faut souscrire une mutuelle pour chat. Celle-ci donne la certitude de se faire rembourser des frais vétérinaires en cas de maladie, d’hospitalisation ou d’accident.

L’avantage ici est que votre félin va bénéficier d’une couverture pendant toute sa vie. De même, cette assurance peut lui sauver la vie. On peut en effet se retrouver du jour au lendemain face à une facture de soin dont le montant est exorbitant. Cette situation oblige certains propriétaires à décider de l’indispensable. Au moment de choisir l’assurance pour chat de Bulle Bleue ou pour une autre race, vous avez le choix entre 3 options.

L’assurance responsabilité civile

Elle vous protège des préjudices et dommages que votre chat a causés à des tiers. C’est le cas lorsque celui-ci griffe une personne, causant ainsi des blessures ou qu’il est responsable d’un accident sur la voie publique.

chat problème œil fermé

L’assurance accident

Elle se distingue par son tarif bas ainsi que sa mention indiquant un remboursement total des frais vétérinaires. Elle rembourse les frais vétérinaires, mais uniquement les actes consécutifs à un accident.

L’assurance accident et maladies

Elle est plus complète que les autres types d’assurances avec un champ de remboursement plus vaste. La formule accident et maladie prend en charge les frais vétérinaires en cas d’accident, mais également de maladies. Concrètement, il s’agit entre autres des frais de consultations, d’examens, de chirurgie, d’hospitalisation, d’achat de médicaments, de kinésithérapie… Elle vous permet de ce fait de faire face plus sereinement aux soucis de santé de votre chat qui peuvent survenir à tout moment.

Les exclusions de l’assurance chat

L’assurance chat ne prend pas en charge les maladies qui sont survenues avant la souscription au contrat. Ce sont notamment les pathologies héréditaires et celles qui sont apparues à son plus jeune âge. La mise bas ainsi que la gestation ne sont pas non plus couvertes par l’assurance. Il en est de même pour les maladies présentes en période de carence et celles qui auraient pu être évitées par un vaccin.

Les pathologies prises en charge par l’assurance chat

Parmi les accidents et maladies couverts par la mutuelle pour chat, on peut citer :

  • l’empoisonnement,
  • la fracture,
  • la chute,
  • l’insuffisance cardiaque,
  • l’asthme félin,
  • la leucémie féline,
  • le fibrosarcome,
  • les calculs urinaires,
  • les diarrhées,
  • la conjonctivite,
  • les vomissements,
  • l’hyperthyroïdie.

L’assurance pour chat prend également en compte les médecines douces ainsi que les actes de prévention.

Zoom sur les principales maladies du chat

Voici les pathologies les plus courantes chez ce félin.

L’acné du chat

Elle se manifeste par des signes au niveau de la lèvre inférieure et du menton ainsi que des points noirs ou croutes. Ces derniers finissent généralement par se transformer en boutons, fistules ou en œdèmes. Une fois que le chat contracte l’acné féline, il peut la développer à nouveau dans le futur. Bien qu’il soit difficile d’identifier les véritables causes, on sait que le plastique est un facteur qui semble favoriser cette pathologie. C’est pourquoi de nombreux vétérinaires recommandent les gamelles en inox, en céramique ou en verre, au lieu du plastique.

La maladie de Lyme ou borréliose

Elle est transmise par les piqûres de tiques qui sont infestées par la bactérie responsable de la maladie. Les premiers symptômes apparaissent généralement entre 2 et 3 mois après la morsure. Le félin s’affaiblit, devient fiévreux et perd l’appétit. Un traitement antibiotique devient urgent. Dans le cas contraire, l’inflammation peut entraîner des raideurs musculaires, voire une paralysie. Selon la gravité de l’infection, les reins et le cœur peuvent être touchés.

En guise de prévention, il est conseillé de surveiller son pelage afin de détecter d’éventuelles tiques. En cas de piqûre de tique, il faut effectuer un retrait immédiat avec un tire-tique puis une désinfection locale avec un antiseptique.

La chlamydiose

C’est une maladie qui touche le plus souvent les chats qui vivent en communauté. Sa transmission est facile puisqu’elle se fait par sécrétions nasales et oculaires. Le chat souffre alors d’écoulements nasaux, de toussotements et de conjonctivite. De plus, il présente des paupières rouges ou enflées. Plus le système immunitaire de l’animal s’affaiblit et plus la maladie gagne du terrain. Elle peut ainsi toucher les poumons et causer de graves complications.

Le coryza

La maladie du coryza combine à la fois des virus et des bactéries. On l’appelle également grippe du chat. Elle est très répandue en raison de sa grande contagiosité. Le chat devient fiévreux et présente des écoulements oculaires et nasaux. Si les soins ne se font pas rapidement, la maladie peut s’aggraver et entraîner des troubles respiratoires, des ulcères de la bouche, une infection pulmonaire, etc. Pour prévenir la maladie, il faut prendre le soin de vacciner votre félin chaque année.

La leucémie virale féline

Il s’agit d’une infection grave qui peut causer différentes affections rendant l’animal faible. Dans 90% des cas, elle peut provoquer son décès en quelques mois ou après quelques années. Se contractant de chat en chat, elle ne doit pas être négligée, car il n’existe aucun traitement spécifique à ce jour. Cette leucémie peut provoquer des affections secondaires comme une immunodéficience sévère et des cancers. Le chat est alors abattu, fiévreux et fatigué. Les autres symptômes sont : les écoulements au niveau des yeux et du nez, les diarrhées, le manque d’appétit, l’anémie, etc. Des troubles neurologiques peuvent également être constatés.

La leucose féline

Elle fait également partie des principales maladies du chat et est transmissible d’un chat à l’autre. La transmission peut se faire par le sang, la salive, l’allaitement des petits par la chatte atteinte ou l’accouplement. Très sournoise, la leucose féline ne présente des signes qu’après plusieurs années de contamination. Cependant, le chat peut en contaminer d’autres pendant tout ce temps, même s’il n’y a aucun symptôme à l’horizon. Il existe un vaccin permettant de prévenir la leucose féline, mais il n’y a pas de traitement curatif. Notez également qu’il s’agit d’une maladie mortelle.

Le sida du chat ou FIV

Le sida du chat est une pathologie contagieuse causée par un rétrovirus assez similaire à celui responsable du sida humain. Toutefois, le chat ne peut pas contaminer l’Homme. Le plus souvent, l’animal touché ne présente des signes que des années après la contamination. Il contamine tout de même les autres durant tout ce temps. Les premiers symptômes cliniques visibles sont une perte de poids considérable, une forte fièvre, une augmentation des ganglions lymphatiques… D’autres signes comme les vomissements, les diarrhées et les problèmes de peau apparaissent également.

chat sur un plaid entouré guirlande lumineuse

La rhinotrachéite virale féline (RVF)

C’est également une maladie contagieuse qui se transmet par les sécrétions lacrymales et la salive. Il peut s’agir d’une toux, d’un éternuement ou d’une conjonctivite. Elle est causée par un virus félin qui est en même temps responsable du coryza. Le chat atteint développe une conjonctivite, une rhinite et une toux. En parallèle, il a de la fièvre et perd son appétit. Ce qui entraîne une déshydratation et un amaigrissement.

Les principales maladies qui touchent les chats sont nombreuses et variées et certaines peuvent même être mortelles. Afin de protéger votre félin, il est conseillé de souscrire une assurance chat complète qui assure un haut niveau de protection. N’hésitez pas à vous rapprocher des compagnies d’assurance pour obtenir plus d’informations.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Advertisment

Derniers articles